Collection Petits Livres Carlotta RSS



#15 Béla Tarr

BÉLA TARR"Les métamorphoses d'un visionnaire" À propos de quatre films : Le Nid familial, L’Outsider, Damnation, Sátántangó La filmographie de Béla Tarr, composée de dix longs métrages et d’une poignéede films courts, fascine les cinéphiles du monde entier. Du Nid familial (1977)au Cheval de Turin (2011), le cheminement du cinéaste frappe tout autant par sa cohérence politique et philosophique que par l’évolution marquée de son style.   Ce livre revient sur ce parcours à partir de quatre films (Le Nid familial, L’Outsider, Damnation, Sátántangó), en partant des huis clos urbains d’inspiration documentaire que réalise Tarr au tournant des années 1970-1980, jusqu’aux fables métaphysiques qu’il conçoit dix ans plus tard avec l’écrivain László Krasznahorkai, au milieu des espaces désolés de la...

Plus



#14 Les Aventures d'Antoine Doinel

LES AVENTURES D'ANTOINE DOINELLa saga en 5 films de François Truffautpar Antoine de Baecque Livre offert dans le Pack Mensuel Décembre 2021, dans le Pack de Noël François Truffaut ou avec le Coffret UHD ou Blu-ray Sans doute est-ce l’un des personnages les plus célèbres du cinéma mondial. « Antoine Doinel, Antoine Doinel, Antoine Doinel, Antoine Doinel, Antoine Doinel,… », comme dans cette séquence où Jean-Pierre Léaud répète son nom jusqu’à s’en étourdir, revient à cinq reprises : né à 13 ans lors du tournage des Quatre Cents Coups (1958), il revient à 17 ans dans Antoine et Colette (1962), grandit et se marie à 23 ans dans Baisers volés (1968), devient père et se dispute avec sa femme, Christine,...

Plus



#13 Kinuyo Tanaka

KINUYO TANAKARéalisatrice de l'âge d'or du cinéma japonaispar Pascal-Alex Vincent Kinuyo Tanaka (1909-1977) fut l’une des plus grandes vedettes du cinéma japonais. Avec une carrière qui commence dans le cinéma muet et qui finit à la télévision, son parcours est un des plus impressionnants de l’âge d’or des studios. Sa collaboration avec le cinéaste Kenji Mizoguchi a donné parmi les films les plus célèbres du cinéma asiatique, tels que La Vie d’Oharu femme galante (1952), Les Contes de la lune vague après la pluie (1953) ou L’Intendant Sansho (1954). Elle tourna aussi pour Hiroshi Shimizu, Yasujiro Ozu, Mikio Naruse ou Kon Ichikawa, et sa filmographie de plus de deux cents films compte un grand nombre de chefs-d’œuvre En 1953, Kinuyo...

Plus



#12 Henry, portrait d'un serial killer

HENRY, PORTRAIT D'UN SERIAL KILLERStoryboard originalpar Frank Coronado & John McNaugton "Le scénario original, écrit par Richard Fire et moi-même, contient 122 scènes. Sont présentés ici les 122 dessins de Frank Coronado, destinés à éclairer le processus de création qui a abouti au film Henry, portrait d’un serial killer. Lorsque je regarde les dessins de Frank aujourd’hui, je suis surpris de voir à quel point ils ressemblent au film fini. Dans de nombreux cas, il semblerait que les dessins aient été réalisés après l’achèvement du film et non l’inverse, ce qui ne fait que prouver l’influence des dessins sur la création des scènes qu’ils prévoient. Souvent, les storyboards sont génériques, sans grande personnalité et ressemblent davantage à des plans ou...

Plus



#11 L'Échiquier du vent

L'ÉCHIQUIER DU VENT"Une redécouverte inespérée"À propos du film de Mohammad Reza Aslanipar Gita Aslani Shahrestani Chacun veut devenir propriétaire de la belle maison luxueuse après la mort de sa maîtresse, Grande Dame. Sa fille, Petite Dame, une femme émancipée et moderne résiste au dernier époux de sa mère, Haji Amou, un commerçant traditionaliste, patriarcal et corrompu. Leur conflit sur la possession de cette maison reflète la société iranienne du début du xxe siècle où les tenants de la modernité luttaient en vain contre le traditionalisme dogmatique. Mohammad Reza Aslani avec le sujet de L’Échiquier du vent anticipe la révolution iranienne de 1979 et dessine, avec clairvoyance, l’échec social et économique de l’Iran à travers ses personnages finement caractérisés. À sa...

Plus