Vittorio de Seta : Le Monde perdu - CARLOTTA FILMS - La Boutique
Vittorio de Seta : Le Monde perdu - CARLOTTA FILMS - La Boutique
Vittorio de Seta : Le Monde perdu - CARLOTTA FILMS - La Boutique
Vittorio de Seta : Le Monde perdu - CARLOTTA FILMS - La Boutique
Vittorio de Seta : Le Monde perdu - CARLOTTA FILMS - La Boutique
Vittorio de Seta : Le Monde perdu - CARLOTTA FILMS - La Boutique

Vittorio de Seta : Le Monde perdu

Prix régulier €20.00
Taxes incluses.

Vittorio de Seta : Le Monde perdu
Le regard sur le sud de l'Italie des années 50

10 courts-métrages réalisés par Vittorio De Seta entre 1954 et 1959 dans le Sud de l’Italie. Véritables témoignages du temps passé, ces œuvres exceptionnelles réalisées avec peu de moyens placent le réalisateur entre le documentarisme de Robert Flaherty et le cinéma anthropologique moderne de Jean Rouch. Qu’il s’agisse de paysans, mineurs, pêcheurs ou bergers, Vittorio De Seta s’accorde à saisir le dur labeur des métiers ancestraux avec lyrisme et au rythme des chants populaires.

Le Temps de l’espadon (1954 – Couleurs – 10 mn)
Au retour des beaux jours, les hommes partent à la pêche à l’espadon dans le détroit de Messine…

Îles de feu (1954 – Couleurs – 9 mn)
Au nord de la Sicile, le Stromboli et les îles Éoliennes se dressent sur la mer, menaçant la vie de l’homme…

Soufrière (1955 – Couleurs – 9 mn)
Le centre de la Sicile regorge de mines de soufre. Une invisible tragédie se joue dans les entrailles de la terre...

Pâques en Sicile (1956 – Couleurs – 8 mn)
À Pâques, la mort et la résurrection du Christ sont reconstituées dans les villages autour de Messine, Caltanissetta et Enna…

Paysans de la mer (1956 – Couleurs – 9 mn)
Au large des côtes siciliennes, les pêcheurs attendent le thon qui, depuis des millénaires, suit la même route…

Parabole d’or (1955 – Couleurs – 9 mn)
La moisson en Sicile intérieure. Sous une chaleur écrasante, on récolte enfin les fruits d'une année de labeur…

Bateaux de pêche (1958 – Couleurs – 10 mn)
Des pêcheurs bravent les flots entre la Sicile et l'Afrique. En cas de tempête, ils s’abritent sur l’île de Lampedusa…

Bergers d’Orgosolo (1958 – Couleurs – 10 mn)
Sur le mont d’Orgosolo, en Sardaigne, de rares bergers guident leurs troupeaux dans un climat rugueux…

Une journée en Barbagie (1958 – Couleurs – 9 mn)
Les bergers partis avec leurs troupeaux, les femmes travaillent au village et s’occupent du bois, des champs et du pain…

Les Oubliés (1959 – Couleurs – 17 mn)
En Calabre, la route de montagne s’interrompt brutalement : il faut faire 15 kilomètres à pied pour se rendre à Alessandria del Carretto. L’hiver fini, le village revit à l’occasion de la "Fête du Sapin", une tradition païenne ancestrale…

"DE SETA EST UN ANTHROPOLOGUE QUI S’EXPRIME AVEC LA VOIX D’UN POÈTE." MARTIN SCORSESE

VITTORIO DE SETA : LE MONDE PERDU

(1954/59 – Couleurs – 101 mn)

SUPPLÉMENTS
*

. ENTRETIEN AVEC VITTORIO DE SETA
(18 mn)
Dans cet entretien exclusif, Vittorio De Seta revient sur la conception de ses films, son travail de montage, de sonorisation et parle de sa vision d’un monde paysan aujourd’hui.

Sortie le 22 septembre 2010